Catégories
Riad Zyo Rabat

La genèse du riad Zyo

Riad ZYO

Un soir, lors d’un diner en ville survint ce silence que toutes les maitresses de maison redoutent. Notre hôte lança alors cette phrase anodine : et vous, avez-vous réalisé vos rêves d’enfant ?
Chacun se félicita d’y être arrivé.
Après avoir bien réfléchi, je fus le seul à dire non : je voulais devenir concierge dans un hôtel.
Éclat de rire général et tout le monde cru à une boutade .
L’idée continua à me trotter dans la tête et plus le temps passait et plus l’envie de créer un lieu ou recevoir les autres me tentait.

La ville était toute choisie ; ce serait Rabat, la capitale méconnue du Maroc.
J’ai toujours aimé cette ville énigmatique, calme et verte.
Bien sûr, un médecin installé qui crée un hôtel pourrait susciter quelques critiques mais je passerais outre.

Au cours de mes recherches, je tombais rapidement sous le charme de l’ancien bureau de poste de la médina. L’endroit clair et lumineux me permettait de créer une maison de charme à dimension humaine.

Je m’engageais dans le projet avec l’enthousiasme du néophyte et eu beaucoup de difficultés à faire accepter l’idée d’une maison traditionnelle dépouillée avec peu d’éléments décoratifs classiques.

J’ai longtemps pensé que l’hôtellerie était un métier facile; je déchantais rapidement et découvris que comme la médecine c’est un métier difficile, exigeant une présence et une disponibilité de tous les instants.

Heureusement, une équipe de jeunes, enthousiastes et naturellement hospitaliers me permis de recevoir des personnes du monde entier et pouvoir leur faire découvrir le Maroc et Rabat dans toute leur splendeur.

Ma joie aujourd’hui, ce sont de longues discussions le soir autour d’un feu de cheminée avec des invités venant l’un d’Asie , l’autre des Etats- Unis, le troisième d’Europe et de découvrir tellement d’affinités entre les uns et les autres.

Bien sûr, je suis ravi lorsqu’au moment du départ, les gens nous remercient et nous disent qu’ils ont passé un bon moment en notre compagnie et nous promettent de revenir très vite.

Alors oui maintenant, j’ai maintenant réalisé mon rêve d’enfant : le monde vient à moi.

Ali Chraibi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *