Catégories
Guide touristique à Rabat

Le musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain

Le Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI
( Le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain )

Picasso , Lacroix , Cézanne et bien d’autres légendes des différents mouvements de la peinture ont fait du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MM6) un temple d’art et d’histoire!

Le musée Mohammed VI est devenu aujourd’hui un lieu qui enlace différentes cultures sous forme de tableaux et sculptures .

Les premiers pas du Musée :

Le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI) présente quatre cents œuvres d’artistes marocains. Il est le premier musée du Maroc ,indépendant ,consacré à l’art moderne national.

En 2014, Le musée a été inauguré à Rabat par Mohammed VI, le roi du Maroc après une décennie de travaux 

D’ailleurs le choix de l’emplacement n’était pas aléatoire. Rabat à été choisi parce qu’elle est  la capitale du Maroc , un site du patrimoine mondial de l’Unesco (depuis 2012)  et aussi une destination touristique indétournable.

Une visite onirique au cœur du musée :

Le musée en lui-même est une œuvre d’art conçue par l’architecte ,Karim Chakor , avec un style andalous classiquement traditionnel et ça sera la première chose qui captera votre attention lors de votre visite , une fois que vous allez franchir la grande portail d’entrée , vous allez vous retrouver  dans un couloir spacieux et lumineux vous menant à deux étages . Chacun d’eux comporte une panoplie d’œuvres abstraites et figuratives qui vous transporteront vers un autre monde onirique éblouissant couvert de couleurs des impressionnistes ainsi que de figures intrigantes des toiles surréalistes .Le plaisir ne s’arrêtera pas uniquement à votre visuel mais votre savoir en profitera aussi vu que chaque œuvre est accompagnée d’une carte explicative détaillant le nom de l’artiste , la date de la réalisation et l’origine de l’œuvre.

En ce qui concerne le sous-sol , il héberge de l’art pionnier et original et surtout des œuvres qui expriment notre culture africaine.

Quelques programmes qui ont marqués l’histoire du musée :
de la Biennale de Rabat
( la Biennale de Rabat ,2019)
  • Le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain   a présenté en 2019 l’exposition de «  Goya à nos jours : Regards sur la collection Banco de España » cette dernière représente l’une des plus importantes collections d’art moderne et contemporain en Espagne.
  • L’exposition itinérante «  Lumiere d’Afriques » , déjà présentée dans 6 pays différents , a fait escale à Rabat du 2 avril jusqu‘au 15 août 2019 au Musée Mohammed  d’Art Moderne et Contemporain .
  • La première édition de la Biennale de Rabat s’est étalée du 24 septembre au 18 décembre 2019. Baptisée «Un instant avant le monde», la manifestation a investi plusieurs hauts lieux culturels.
Une occasion à ne pas rater !

Qu’attendez vous alors ? Réservez chez Riad Zyo et profitez de son emplacement géographique au coeur de Rabat et à proximité de plusieurs sites historiques , à citer La Kasbah des Oudayas , Le Chellah et l’ancienne médina ainsi que d’autres lieux où la magie opère en plein jour .

Riad Zyo fera de votre rêve touristique une réalité !

Catégories
Guide touristique à Rabat

Au cœur de l’ancienne Médina de Rabat

ancienne medina de rabat

Comme par magie , il existe des endroits qui ont un pouvoir sur le temps , le pouvoir de l’arrêter , de vous livrer à la beauté et au charme des lieux et de vous guider dans un voyage temporaire et voluptueux .

L’ancienne Medina, l’âme de Rabat a ce pouvoir mythique  .

Un positionnement géographique parfait :

La médina de Rabat a été fondée au XVIIe siècle au sud du fleuve Bouregreg ainsi elle est considérée comme l’une des Médinas les plus protégées du Maroc. Outre les nombreux souks traditionnels, on peut visiter à Rabat de nombreux lieux chargés d’histoire tels que la Kasbah des Oudayas construite par les Almoravides, l’ancien quartier juif du Mellah, la fameuse nécropole Chellah .

Et ce qui est fascinant, c’est qu’aucun des lieux qui composent la médina de Rabat n’ont subi de modifications depuis leur création.

En 2012 , le quartier de la Médina, ancienne ville de Rabat, a été classé au Patrimoine mondial de l’Unesco

Une balade idyllique à l’ancienne Médina :

Une seule rue, avenue Hassan ll , sépare deux mondes différents et deux ambiances totalement opposées mais intrinsèquement complémentaires et fusionnelles , au cœur de la medina , une atmosphère méditerranéenne  et traditionnelle règne .

En quittant notre somptueux Riad zyo , vous allez directement passer par la rue Lagza , une rue colorée et grouillante de petits commerces ainsi que de maisons anciennes qui témoignent d’une histoire riche et mystérieuse .

Le cœur de la Medina continue de battre pour un passé éternel, en flannant sur les lieux , vous allez être aimantés par les odeurs des vapeurs du hammam et celle de la menthe fraiche mélangés,  ce qui vous mènera à coté de Ferran znaki ( le four des ruelles ) où vous allez vous arrêter naturellement pour déguster le fameux pain chaud et les brioches qui font partie de la culture culinaire marocaine.

En continuant votre balade vous allez apercevoir vertement les ateliers artistiques qui distinguent les ruelles de la Médina, d’ailleurs  vous allez remarquer la patience de ces artistes vendant leurs œuvres contre peu et écoutant poliment les remarques de gens qui n’achètent jamais rien mais qui peuvent passer des heures à critiquer leur travail .

Et à quelques pas, vous allez vous retrouver à la rue des consuls qui abrite de petits ateliers, permettant ainsi à des artisans de maintenir leur savoir-faire et leur art, où les échoppes rivalisent d’astuces de présentation .

C’est là aussi que se situent quelques motels et des kissariat abritant des ateliers de cuir.

ancienne medina de rabat

Vers la fin de votre journée et sur votre chemin de retour à Ryad zyo , vous allez vous perdre devant un tableau magnifique combinant les couleurs  des babouches artisanales et des étals d’épices qui tapissent les rues ainsi que le ciel qui rougit avec le coucher de soleil et qui envahit Rabat en entier

Cette balade sera un souvenir mémorable à raconter à vos petits enfants !

Catégories
Guide touristique à Rabat

Le Chellah ou la nécropole témoin

Un havre pour les amoureux de la nature et une destination touristique incontournable pour les admirateurs de la culture et de l’histoire, Chellah ou la nécropole mérinide est un temple qui rassemble l’histoire de plusieurs histoires

Chellah ou le témoin de rabat :

Le site du Chellah fut sans doute la plus ancienne agglomération humaine à l’embouchure du Bouregreg. Ce majestueux monument conserve les vestiges d’une ville romaine antique.

Ce site historique a été abandonné depuis 1154, jusqu’à ce que les Mérinides le choisissent  pour y édifier leur nécropole. Les travaux ont été achevés en 1339, sous le règne d’Abû al-Hasan `Alî.

Inscrit depuis 2012 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, Chellah est un site historique qui mérite être visiter au moins une fois dans la vie .

Une balade au Chellah :

A quelques pas du centre ville de Rabat , du vacarme des passants et des marchands , du bruit des voitures qui ne quittent pas les routes , se trouve une merveille légendaire qui occulte des secrets de plusieurs générations , et cette merveille est le site de Chellah.    

Vous ne pouvez pas visiter Rabat sans vous faire magnétiser par l’architecture et l’aspect sibyllin de ce lieu , après avoir franchi une fastueuse  porte et des murailles ocres érigées par le sultan Abou al-Hassan Ali, vous allez vous retrouver promptement sur un long chemin bordé d’arbres et inondé de couleurs radieuses comblant les lieux d’exaltation et d’allégresse, un jardin de 80 espèces de plantes, ainsi que des restes archéologiques datant de la présence romaine .

Un paysage qui pourra faire l’objet d’un tableau impressionniste.

Et puis, il y a le claquement des becs des cigognes sédentaires qui vous accompagne tout au long de la balade en vous berçant l’âme et en vous rejouant les mêmes mélodies euphoniques d’antan en jurant de ne jamais quitter les lieux.

D’ailleurs, elles vous donnent envie de ne plus les quitter aussi !

Un coin musical :

Pour les touristes, le comble serait de faire un voyage à Rabat en septembre afin de tomber sur le fameux festival Jazz au Chellah,chaque année, pendant cinq jours, dix concerts sont proposés au public réunissant des artistes venant de divers pays de l’Union européenne et des musiciens marocains.

Qu’attendez vous alors ? Réservez dés maintenant au  Riad  Zyo afin de profiter de son emplacement géographique au cœur de Rabat, entouré des merveilles historiques de cette ville , à citer la Kasbah des Oudayas , l’ancienne Medina et d’autres , sa galerie d’art,  et également son architecture vernaculaire et traditionnelle qui vous fera plonger au cœur de la culture marocaine.

Catégories
Guide touristique à Rabat

Kasbah des Oudayas : L’immortalité de Rabat

Kasbah des oudayas , Rabat

Un univers dans les bras d’un autre, tel est le denier héritage des Almoravides qui habite encore et toujours notre ville, Rabat , une capital étonnement charmante qui est l’écrin de son pays, le Maroc.

La Kasbah des Oudayas est un amalgame culturel et historique vivant qui vaut le détour !

La kasbah des oudayas au passé

L’histoire s’est écrite au xiie siècle : la Kasbah devait servir de base aux armées marocaines qui partaient conquérir l’Andalousie à l’époque, d’ailleurs le nom de la ville Rabat découle de Ribat, qui était une communauté de religieux installée qui partait en guerre contre les « Infidéles ».

En 1818, la ville adoptera le nom de Rabat après la renonciation à la course du sultan Moulay Slimane.

En 2012, la Kasbah a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial  de l’Unesco.

Une balade au cœur de la Kasbah

En flânant sur la Kasbah, on est d’abord accueilli par l’imposante porte Bab Al Kebir,  merveille qui nous transporte directement dans la culture Andalouse avec ses murailles massives et son fer forgé.

Cette architecture fastueuse devient aujourd’hui le dernier témoin d’une autre vie  au même endroit .

Vue de café Maure
(Café Maure , Rabat )

Cependant , on ne peut se permettre de parler de la Kasbah des Oudayas sans citer les ruelles étroites qui sentent  bon le cuir des babouches et le thé sucré du café Maure mélangé , d’ailleurs on est obligé de s’arrêter un instant pour savourer le fameux thé à la menthe en se livrant aux silences des lieux ainsi qu’a la vue imprenable donnant sur l’Oued Bourgreg , les environs de Salé et la somptueuse Tour Hassan.

Ruelle à La Kasbah des Oudayas
( Ruelle dans La Kasbah des Oudayas , Rabat )

Des maisons peintes en blanc et bleu qui évoquent la Grèce Antique , des vases en terre cuite partout disséminés , des riads vernaculaires et traditionnels qui combinent « art , modernité et culture » , le sel marin et le brouillard matinal qui vous fait rêver en plein jour et surtout les habitants plein d’entrain qui vous communiquent  leur joie de vivre au passage, un lieu d’évasion pour les touristes et un point d’ancrage culturel pour les Rbatis !

Rabat ou la destination incontournable
Des babouches artisanales,Rabat

Ce temple historique est un havre pour les jeunes artistes, une inspiration pour les grands ,  une destination de voyage incontournable pour les touristes et un endroit voluptueux à visiter au moins une fois dans sa vie .

La kasbah des Oudayas est la preuve concrète que l’art et la guerre peuvent faire bon ménage et notre cher Rabat demeure témoin de cette immortalité

Catégories
Riad Zyo Rabat

La conception du riad Zyo Rabat

Ce que je voulais , c’était créer à Rabat, un Riad du XXI siècle c’est-à-dire un Riad puisant ses origines dans le passé romain et arabo-andalou de la ville de Rabat et en même temps montrer à nos futurs hôtes toute la modernité du design et les créations de jeunes artistes marocains.

Ali Chraibi

Riad Zyo Rabat


Le choix de Rabat pour créer un hôtel peut paraitre étonnant.
Tout en étant une ville impériale, Rabat n’est pas envahie de touristes.

J’ai hésité entre un petit hôtel classique au centre-ville de Rabat , un boutique -hôtel à la mode ou un hôtel sur une des nombreuses plages de Rabat sur l’Atlantique.
J’opte rapidement pour un Riad .
Un Riad est une demeure urbaine traditionnelle construite autour d’un patio central inspiré de l’atrium de la Rome Antique.

La ville de Rabat a cette particularité d’avoir plusieurs médinas : celle de Salé à gauche du fleuve Bouregreg , celle de la kasbah des oudayas, et enfin celle de l’ancienne ville de Rabat dont les rues sont plus larges que celles des autres médinas.


Je vous épargne mes recherches longues , difficiles et chronophages,
un soir de Novembre, je tombais sous le charme de l’ancien bureau de poste de la médina de Rabat ; ce bâtiment d’accès facile et situé sur l’avenue principale du centre-ville de Rabat avait cette particularité d’être gorgé de lumière.


De plus, le bâtiment n’avait aucun intérêt historique ce qui me permettait d’ imaginer un bâtiment original.


Ce que je voulais , c’était créer à Rabat, un Riad du XXI siècle c’est-à-dire un Riad puisant ses origines dans le passé romain et arabo-andalou de la ville de Rabat et en même temps montrer à nos futurs hôtes toute la modernité du design et les créations de jeunes artistes marocains.


N’étant pas moi-même originaire de Rabat (ma famille est originaire de Fès ) j’ai essayé de comprendre mon attirance pour cette ville et c’est quelques notions d’histoire qui me les ont apportées :
Figurez-vous qu’ en 1515  Rabat est une bourgade qui compte moins d’une centaine de maisons habitées.
Au début du XVII siècle, à la suite de la promulgation du décret d’expulsion des Morisques par le roi Philippe III d’Espagne, 13 000 membres de cette communauté, trouvent refuge à Rabat, contribuant ainsi à la revitalisation de la ville. Une période de prospérité, s’ensuit, notamment grâce à la course maritime, principale activité de la région de l’embouchure du  Bouregreg  pendant les deux siècles suivants.
Les corsaires de Rabat s’aventuraient très loin dans l’Océan atlantique parfois jusqu’en Islande et jusqu’à Terre-Neuve au large de l’actuel Canada.
En témoignent les aventures de Robinson Crusoé , captif des corsaires de Rabat.
Cet héritage andalou contribue à la constitution d’un groupe social basé sur l’appartenance communautaire, différent du modèle tribal répandu alors au Maroc.
Le nom de la rue ou se trouve le Riad Zyo est Moreno , patronyme hispanique d’une de ses familles.

Ces éléments culturels constituent une identité propre à la ville de Rabat et j’ai voulu raconter cette histoire en créant le lieu .
Aujourd’hui, Rabat est une capitale moderne , éco-responsable ,qui fait la part belle aux espaces verts . Des parcs la jalonnent , tel le Jardin d’essai botanique ou les jardins exotiques de Bouknadel.

De là , la conception de la maison commence par celle des jardins.


Alexi Bertin, paysagiste eu l’idée d’une palmeraie suspendue au premier étage , éclairant toutes les chambres et d’un jardin paysagé en terrasse avec vue sur la médina.

Riad Zyo Rabat Rooftp

L’Architecte , Amine Raiss a su créer des espaces traditionnels autour de ce jardin tout en donnant la touche de modernité d’un boutique-hôtel .

Riad Zyo Rabat
Le riad Zyo Rabat aujourd’hui

En 2012, le Riad Zyo Rabat est enfin prêt . La même année , Rabat est classée au Patrimoine Mondial de L’ UNESCO.
En 2013 , au classement CNN des meilleures destinations touristiques Rabat détient la deuxième place .

Catégories
Riad Zyo Rabat

La genèse du riad Zyo

Riad ZYO

Un soir, lors d’un diner en ville survint ce silence que toutes les maitresses de maison redoutent. Notre hôte lança alors cette phrase anodine : et vous, avez-vous réalisé vos rêves d’enfant ?
Chacun se félicita d’y être arrivé.
Après avoir bien réfléchi, je fus le seul à dire non : je voulais devenir concierge dans un hôtel.
Éclat de rire général et tout le monde cru à une boutade .
L’idée continua à me trotter dans la tête et plus le temps passait et plus l’envie de créer un lieu ou recevoir les autres me tentait.

La ville était toute choisie ; ce serait Rabat, la capitale méconnue du Maroc.
J’ai toujours aimé cette ville énigmatique, calme et verte.
Bien sûr, un médecin installé qui crée un hôtel pourrait susciter quelques critiques mais je passerais outre.

Au cours de mes recherches, je tombais rapidement sous le charme de l’ancien bureau de poste de la médina. L’endroit clair et lumineux me permettait de créer une maison de charme à dimension humaine.

Je m’engageais dans le projet avec l’enthousiasme du néophyte et eu beaucoup de difficultés à faire accepter l’idée d’une maison traditionnelle dépouillée avec peu d’éléments décoratifs classiques.

J’ai longtemps pensé que l’hôtellerie était un métier facile; je déchantais rapidement et découvris que comme la médecine c’est un métier difficile, exigeant une présence et une disponibilité de tous les instants.

Heureusement, une équipe de jeunes, enthousiastes et naturellement hospitaliers me permis de recevoir des personnes du monde entier et pouvoir leur faire découvrir le Maroc et Rabat dans toute leur splendeur.

Ma joie aujourd’hui, ce sont de longues discussions le soir autour d’un feu de cheminée avec des invités venant l’un d’Asie , l’autre des Etats- Unis, le troisième d’Europe et de découvrir tellement d’affinités entre les uns et les autres.

Bien sûr, je suis ravi lorsqu’au moment du départ, les gens nous remercient et nous disent qu’ils ont passé un bon moment en notre compagnie et nous promettent de revenir très vite.

Alors oui maintenant, j’ai maintenant réalisé mon rêve d’enfant : le monde vient à moi.

Ali Chraibi